COMPTE RENDU
de la 35e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE NIÑOS DE LA TIERRA a.s.b.l.

(anc.CHILES KINDER a.s.b.l.)
au KulTourhaus à Huncherange
29 mars 2022 à 19h30

1. ALLOCUTION DU PRÉSIDENT
Monsieur Marco Hoffmann souhaite la bienvenue aux sympathisants de l’ONG parmi lesquels Monsieur Jean-Marie Jans, échevin; Monsieur Patrick Hutmacher, conseiller ; Monsieur Michel Waringo, conseiller, les ex-volontaires de notre ONG Toni Schweich et Salomé Heindrichs ; Diane Catani, ex-volontaire et présidente du projet « Teatrobus » au Chili; nos réviseuses de caisse ; ainsi que notre président honoraire Michel Schaack et sa femme Fernande.
Excusés : M. Laurent Zeimet, bourgmestre ; Mme Josée Lorsché, 1ère échevine ; M. Gusty Graas, échevin ; M. Roby Biwer, conseiller ; M. Guy Frantzen, conseiller ; M. Fernand Huberty et M. Guy Urbany de l’ONG « Beetebuerg hëlleft » ; Mme Maggy Menné, présidente de l’ONG « Aide au Vietnam » ; Mme Claire Zimmer, collaboratrice permanente ; Mme Patricia Garcia, collaboratrice indépendante ; Alissa Frantz et David Hoffmann, ex-volontaires ;

Dans son discours, le président explique que les 35 ans de l’ONG « Niños de la Tierra » en 2022 valent bien l‘une ou l‘autre manifestation d‘anniversaire, entre autres avec un stand et une exposition de photos prévus au Supermarché Cactus Bettembourg les 14 et 15 octobre, ainsi qu‘avec la publication d’un INFO plus complet pour parler encore plus précisément de notre travail.
Monsieur Hoffmann continue que ces dernières années, on a beaucoup parlé chez nous de solidarité et de justice sociale. Ces valeurs restent bien sûr très importantes pour nous en tant que ONG, mais en ce qui concerne notre travail et notre engagement, il faut y ajouter le thème du développement durable, et plus précisément du développement humain. Un exemple de ce développement humain est le projet Tirani en Bolivie. Lors de la visite du projet en décembre, on a de nouveau constaté la motivation du travail et de l‘entraide entre les communautés. A Tirani, l’ONG « Niños de la Tierra » a commencé son projet par un jardin d‘enfants et il est clair qu‘avec une bonne nourriture et l‘“education con amor“ (l’éducation avec amour : la devise de notre jardin d‘enfants et aussi celle de Sœur Karoline) contribuent beaucoup à un bon développement des enfants. Le jardin d‘enfants, avec la formation des femmes et la „escuela de padres“ (école des parents), représente encore autre chose : la confiance. Sans confiance, pas de développement ! Le jardin d‘enfants a créé une confiance entre les enfants et leurs éducatrices/éducateurs, entre les parents et les professionnels de la FCVB, mais aussi entre Tirani et notre ONG « Niños de la Tierra », ce qui inclut le voyage de projet tous les deux ans pour poser des questions, s‘intéresser, être à l‘écoute de tous les problèmes et travailler à des solutions.
Un développement durable et humain efficace prend du temps. Nous travaillons à Tirani depuis 2010 et si notre prochain projet sur trois ans sera accepté par le ministère à la fin de l‘année, notre travail à Tirani durera au moins jusqu‘en 2026, soit 16 ans au total. Outre la construction d‘une demi-douzaine de jardins d‘enfants, nous avons formé de nombreuses femmes en tant qu‘éducatrices et amélioré la production agricole dans les communes de telle sorte qu‘un marché puisse voir le jour à Tirani, où la vente de produits alimentaires écologiques améliorera le revenu de nombreuses familles.
Même les politiciens remarquent l‘évolution de la situation à Tirani. Le maire de la commune de Cochabamba a choisi Tirani pour la rentrée scolaire. Une telle visite, qui montre une reconnaissance politique et qui va dans le sens d‘un renforcement de l’engagement communal à Tirani, est certainement un moment important dans le développement humain de cette région. Il est également réjouissant que le pays entier ait pu retrouver une stabilité politique après Evo Morales et que les programmes sociaux se poursuivent.
Tout comme au Chili, on peut espérer l’amélioration des conditions de vie de nombreuses personnes, en particulier des plus pauvres. Niños de la Tierra se range du côté de ceux qui veulent construire, développer et faire progresser les gens !!

2. APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU 30.03.2021, publié dans INFO 2/2021
Le compte-rendu de l’Assemblée Générale du 30 mars 2021 est approuvé par les membres présents.

3. RAPPORT D’ACTIVITÉ
Madame Rose Ludwig-Bohler, secrétaire, présente le rapport d’activité de l’ONG sous forme de slideshow (détails INFO 1/2022).
4. RAPPORT FINANCIER (publié dans INFO 1/2022)
Monsieur Jean-Paul Hammerel, trésorier, donne des explications sur la situation financière, sur les recettes et dépenses de l’année 2021 : solde de 235’080,44€ au début de l’année 2021, et solde de 230’825,93€ au 31 décembre 2021.
Remarques :
*Les frais administratifs de l’ONG ne sont pas plus élevés que le montant accordé par le Ministère. Depuis les 35 ans d‘existence de notre ONG, aucun cent des dons n‘a été investi dans des frais administratifs, ce dont nous sommes très fiers : c‘est l‘avantage du bénévolat.
*Le bilan est contrôlé par une fiduciaire officielle et confirmé par un audit financier pour le ministère. Ceci est nécessaire si on touche plus de 100’000€/an en tant que cofinancement, et pour obtenir l‘agrément du Ministère.
*Le montant des dons par ordre permanent reste stable. Ces ordres permanents sont importants et donnent une certaine sécurité dans la planification financière.
5. Madame Michèle Biwer-Erpelding et Madame Lolo Reding, REVISEUSES DE CAISSE, ont contrôlé les bilans, recettes et dépenses. Michèle Biwer dit que tout était correct et présenté avec sérieux. Elle prie l’assemblée de donner décharge au trésorier.
6. Par applaudissement le rapport d’activité et le rapport de caisse sont approuvés par l’assemblée.
7. Les mêmes REVISEUSES DE CAISSE Michèle Biwer–Erpelding et Lolo Reding sont désignées par l’Assemblée pour l’année 2022.

8. La COTISATION pour les membres de l’ONG reste inchangée (10€).

9. CONSEIL D’ADMINISTRATION :
Après deux années sabbatiques, Gaby Stoos fera de nouveau partie du Conseil d’Administration qui se compose désormais de 12 membres, à savoir :
Jean-Paul Hammerel, Marco Hoffmann, Julie Kipgen, Marcel Kohn, Marie-José Kohn-Goedert, Georges Ludwig, Rose Ludwig-Bohler, Axel Schneidenbach, Claude Schweich, Yvette Schweich-Lux, Gaby Stoos, Gaby Wewer
Par acclamation l’Assemblée Générale donne décharge au Conseil et confirme le nouveau Conseil d’Administration pour les années 2022 et 2023.

10. Le responsable de PROJETS, Jean-Paul Hammerel, donne des explications sur nos projets :
Projets cofinancés
* Tirani III, (jardins d’enfant Tirani, Taquina Chico et Andrada) se termine cette année.
Monsieur Hammerel souligne une fois de plus l‘importance de la visite du maire de Cochabamba dans les jardins d‘enfants de Tirani sans qu‘il y ait d‘élections. C’est un énorme succès pour la communauté qui a présenté ses jardins d‘enfants sans l’assistance de sœur Karoline. Il est particulièrement important que le nouveau projet soit prêt et que les communautés elles-mêmes se rendent dans la commune pour faire valoir leurs droits et exiger la durabilité demandée par notre ministère.
* Chapisirca/Montecillo sur un haut plateau à 3900m
Il y a quelques années, avec l‘aide d‘ANAWIN, nous avons fait un diagnostic pour connaître les besoins et nous avons commencé à aider les communautés à développer leur agriculture, leur élevage et leurs écoles.
Projet en 2e année.
* Nouveau projet à Potosí « Amélioration de la sécurité alimentaire et de l‘alimentation dans les communautés de Palcamayu, Karachipampa et Alto Potosí
Potosí est la ville d‘où provient plus de la moitié de l‘argent du monde entier. Le projet n‘en est qu‘à ses débuts avec 3 communautés et avec le partenaire CONTEXTO. Le but est l’agriculture périurbaine dans de grandes serres irriguées, agriculture durable pour les familles qui vendront ensuite leurs produits sur le marché, ainsi qu’une formation pour l‘encadrement des enfants à 4500 m d‘altitude.
* Trabajo Digno avec la « Fundacion KALLPA » de Martine Greischer à Cochabamba (ensemble avec OGB-L solidarité syndicale) : justice sociale et construction d‘une sécurité sociale des gens à Cochabamba. Nous participons au projet.
Projets non cofinancés, soutenus par des fonds de notre ONG
*Projet Teatrobus de Diane Catani à Santiago de Chile
*Projet Lautaro avec Fundecam. Après l’élection du nouveau président, Fundecam a été sollicité par le gouvernement local pour expliquer comment ils s‘en sortaient dans notre projet avec le Fondo rotatorio (sorte de micro-crédit pour les familles pour construire quelque chose de durable comme l‘élevage de poules, la construction de serres, l’élevage d’abeilles…).
A moitié financé par « Beetebuerg hëlleft »
* Ecole de musique EPA à Achupallas au Chili. Les parrainages contribuent à ce qu‘un enfant issu des milieux les plus pauvres puisse fréquenter l‘école pendant un an. Soutenu avec l‘aide de « Beetebuerg hëlleft ».
* Le foyer pour femmes en détresse « Sonqo Wasi » à Cusco ne peut pas être cofinancé sans l’apport de l’Etat péruvien. Le projet est soutenu aussi avec l‘aide de « Beetebuerg hëlleft »
* KAIROS, ancien partenaire à Santiago de Chili avec un bon travail de base.
* Aide COVID grâce aussi aux subsides de « Beetebuerg hëlleft »
* Lors des inondations de 2021 au Chili, Niños de la Tierra et Beetebuerg hëlleft ont participé à la reconstruction des infrastructures de FUNDECAM à Temuco.
Projets futurs:
*Prolongation du projet Tirani dans le département Cochabamba
Mise en place d‘une structure de marché pour vendre des produits sur un petit marché local à orientation écologique, marché que les communautés gèrent elles-mêmes.
3 nouvelles communautés aimeraient aussi avoir un jardin d‘enfants selon le même système qu‘à Tirani.
(Eventuellement -à l’avenir- idée d‘une COOPÉRATIVE, mais cette idée doit alors être portée par les communautés)
Partenaire : Fundacion Cristo Vive Bolivia
Il faut déposer le projet au Ministère jusqu‘à fin août
*Fin janvier, nous avons soumis un projet avec ANAWIN “Amélioration de l’accès à une éducation intégrale des jeunes et à une formation communautaire et productive dans les communautés de Tuscapujio” (Cochabamba en Bolivie). Ce projet est une suite du projet d’école de Korihuma/Sacaba.
Le projet devrait être approuvé en avril, ce qui nous donnerait deux nouveaux projets cette année (maximum 4 projets en cours sont possibles).

11. Le responsable de projets Jean-Paul Hammerel présente un reportage-photo sur le voyage projet qu’il a fait avec le président Marco Hoffmann et la vice-présidente Julie Kipgen en Bolivie en décembre 2021 : voyage pour explorer la situation avec nos partenaires sur place.

12. DIVERS
Monsieur Jean-Marie Jans, échevin et représentant de la commune, prend la parole en disant que – comme à chaque fois- il est impressionné par le travail de l’ONG. La coopération tient à cœur de la commune qui investit volontiers un montant relativement élevé dans la Coopération, un montant symbolique pour tous les citoyens de Bettembourg. Monsieur Jans tient à souligner que le conseil échevinal est tout à fait conscient que sans les ONG comme les « Niños de la Tierra » et sans leurs membres engagés, le Conseil échevinal ne serait pas capable de garantir que l‘argent que les citoyens de Bettembourg donnent à la coopération par l‘intermédiaire de la commune soit bien investi et que chaque cent aille à l‘aide au développement, aux personnes qui en ont besoin. Un grand Merci spécialement à « Niños de la Tierra » et également à « Beetebuerg hëlleft ».
Cette quête d‘humanité est authentique et – surtout cette année – a porté des fruits visibles aussi bien en Bolivie où les autorités communales ont choisi un projet de Niños de la Tierra pour commencer l‘année scolaire, et au Chili où un projet réalisé avec Fundecam a fait sensation sur le plan national sous le nouveau gouvernement. L’ONG « Niños de la Tierra » a bien mérité cette reconnaissance.

13. L’assemblée générale est clôturée par un pot de l’amitié.

Le CONSEIL D’ADMINISTRATION est au nombre de 12. Répartition des charges du conseil d’administration dans la réunion du 19 avril 2022:
Président: Marco Hoffmann; vice-présidente: Julie Kipgen; secrétaire: Rose Ludwig-Bohler; trésorier et responsable de projets: Jean-Paul Hammerel; secrétaire adjointe: Julie Kipgen; trésorier adjoint: Georges Ludwig;
Membres: Marie-José Kohn-Goedert, Marcel Kohn, Axel Schneidenbach, Claude Schweich (président honoraire); Yvette Schweich-Lux, Gaby Stoos ; Gaby Wewer
Collaborateurs réguliers: Claire Zimmer, Michel Schaack (président honoraire)
Carmen Albers, collaboratrice projets depuis août 2018
Patricia Garcia, collaboratrice depuis septembre 2020

Compte-rendu rédigé par :
Rose Ludwig-Bohler, secrétaire