comme partenaire de „Trabajo Digno“ de Solidarité Syndicale OGBL (FR)

2016 – 2018
Partenaire: Trabajo Digno Cochabamba
Budget: 255.899,00 € (sur trois ans) cofinancé par l’Etat Luxembourgeois
Part de Niños de la Tierra: 8.000,00 €/an

 

logo_trabajo_digno

Le projet « Trabajo digno – Travail digne » fonctionne depuis plus de 4 ans à Cochabamba/Bolivie. Il informe les personnes en nécessité sur les droits des travailleurs et les assiste dans la défense de leurs droits en cas d’exploitation au travail, les aide dans la recherche d’un travail correct et leur apprend leurs droits et devoirs. Par année, environ 400 personnes profitent des services du projet.

Problème

En Bolivie, les lois du travail existent et sont bien faites, mais la majorité de la population ne les connaissent pas. Pour cette raison, les employeurs proposent souvent de mauvaises conditions de travail et les demandeurs, fréquemment des personnes en désavantage social et à formation scolaire faible, les acceptent. Ainsi l’exploitation persiste et les travailleurs restent dans leur situation de pauvreté.

Objectif Général

Les adolescents et adultes de Cochabamba profitent de leur droit de protection devant l’exploitation au travail (Convention des droits de l’enfant, article 32; Déclaration universelle des droits de l’homme, article 23)

Objectif Spécifique

Les adolescents et adultes en désavantage social disposent des outils nécessaires pour obtenir un travail digne dans le respect de leurs droits et des lois existantes.

Population Cible

Adolescents (au dessus de 14 ans)

Mères célibataires

Personnes migrantes des régions rurales

Personnes à formation scolaire faible

Personnes en désavantage social

Personnes souffrant d’exploitation au travail

Personnes à la recherche d’un travail

Bolivie_1

L’équipe, de gauche à droite: Limber Zamora, ancien volontaire; Martine Greischer, coopérante; Joaquin Maguiña, avocat; Carla Ponce de Léon, psychologue; Maria Condori, assistante sociale.

La méthodologie

Orientation sur les sujets touchant au travail

bolivie_methododologie_1Le projet « Travail Digne » assiste les personnes ayant des questions ou des doutes sur des sujets en relation avec le travail: Ces derniers reçoivent des conseils individuels et sont formées pour répondre de façon appropriée aux problèmes qu’ils rencontrent à leur travail. En cas de litige entre l’employé(e) et l’employeur, le projet fournit gratuitement une assistance juridique, puisqu’il dispose d’un avocat spécialisé dans le droit du travail et est supporté par le Ministère du Travail.

En 2015, le projet a fourni conseil juridique individuel à 220 demandeurs et 44 personnes ont été accompagnées dans des négociations avec leurs patrons.

Appui dans la recherche de travail

Le projet appuie les personnes qui cherchent un travail dans des conditions correctes. Il dispose d’une plateforme d’entreprises reconnues qui emploient selon les normes de la loi de travail, ce qui nous permet de proposer des emplois dignes à nos bénéficiaires. La recherche du travail se base sur les capacités et les intérêts des personnes concernées: bolivie_methododologie_2L’assistante sociale compare leurs profils avec les demandes courantes. Les demandeurs d’emploi reçoivent une formation en droit de travail,  devoirs et comportement correct au travail. Si nécessaire, le projet fournit un appui psychologique supposé améliorer les chances à trouver un emploi. Pour assurer des conditions de travail correctes, les demandeurs sont accompagnés lors des interviews avec l’employeur. Durant les premiers mois de travail, le projet réalise un suivi individuel dans le but de conserver la satisfaction aussi-bien de l’employeur que de l’employé(e), et d’assurer ainsi une relation de travail stable et satisfaisante pour les deux partis.

En 2015, 344 personnes se sont inscrit au projet, dont 216 ont participé à des formations en droit de travail,  devoirs et comportement correct au travail. 220 sessions psychologiques individuelles ont été tenues et 100 personnes ont trouvé un emploi digne.

Sensibilisation au Droit de Travail

Le projet donne des formations sur différents sujets en relation avec le travail (Droit de Travail, Droits des mineurs travailleurs, Exploitation) dans des écoles, institutions et organisations concernées par ces  thématiques. Ces formations sont adaptées au public ciblé.

bolivie_2

Lors d’une foire sur les droits des jeunes, informant sur les droits au travail

bolivie_7

L’équipe du projet avec ses bénéficiaires, lors d’un workshop, dans le bureau du projet

bolivie_18

L’équipe et des bénéficiaires sur une foire sur les droits des travailleuses domestiques

 

 

 

 

 

 

 

Le projet participe également à des foires et autres événements publics: On informe la population sur leurs droits et la façon appropriée de réagir en cas d’exploitation au travail moyennant des affiches, des dépliants et de contacts directs.

Le but de ces activités est de sensibiliser la population de Cochabamba et de cette façon d’éradiquer à moyen terme l’exploitation au travail. En 2015, 31 formations ont permis de sensibiliser plus de 600 personnes. En même temps, le projet a participé à 7 événements publics touchant prés de 7000 personnes.

Projets pour 2016

Intégration d’un économiste

Actuellement, beaucoup de mères célibataires cherchent l’appui du projet: Des femmes majeures sans expérience au travail en dépendance, mais avec une grande motivation et un besoin pressant de gagner de l’argent.  Pour aider ces personnes dans leurs démarches pour réussir une indépendance profitable, nous allons intégrer un économiste dans notre équipe.

Information dans les médias

Dans le but d’informer un nombre croissant de personnes sur leurs droits au travail et les moyens de réagir en cas d’exploitation, nous envisageons de nous servir de la radio et de la télévision.

Solidarité Syndicale OGBL

Le projet “Trabajo Digno” – Appui à un travail digne

 par Martine Greischer, initiatrice et directrice du projet

En Bolivie, les lois du travail existent et sont bien faites, mais la majorité de la population ne les connaît pas. Pour cette raison, les employeurs proposent souvent de mauvaises conditions de travail et les demandeurs, fréquemment des personnes en désavantage social et à formation scolaire faible, les acceptent. De cette manière, l‘exploitation persiste et les travailleurs restent bloqués dans une situation de pauvreté.

Pour répondre à ce problème, le projet „Trabajo digno – Travail digne“ s’est donné comme objectif de soutenir les personnes en désavantage social à ce qu’ils disposent des outils nécessaires pour obtenir un travail digne dans le respect de leurs droits et des lois existantes. Il fonctionne depuis septembre 2011 à Cochabamba/Bolivie; jusqu’à pré-sent, plus de 1000 bénéficiaires directs ont profité des services du projet.

Maria, notre assistante sociale, aide trois femmes dans la recherche d’un emploi.

Maria, notre assistante sociale, aide trois femmes dans la recherche d’un emploi.

Etant la seule instance au niveau du département de Cochabamba à fournir un appui intégral dans le milieu du travail, le projet touche les cinq domaines suivants:
– Sensibilisation au Droit de Travail
Nous offrons des formations sur différents sujets en relation avec le travail dans des écoles, institutions et organisations intéressées, et nous participons à des foires et autres événements publics. Le but de ces activités est d´informer et de sensibiliser la population de Cochabamba, et de cette façon éradiquer à moyen terme l‘exploitation au travail. En 2016 (janvier à juin), 22 formations ont permis de sensibiliser près de 600 personnes. En même temps, le projet a participé à 5 événements publics touchant plus de 1000 personnes, et à 3 entrevues à la télévision.

– Orientation sur les sujets touchant au travail
Le projet „Travail Digne“ assiste les personnes ayant des questions ou des doutes sur des sujets en relation avec le travail: Les demandeurs reçoivent des conseils individuels et sont formés pour répondre de façon appropriée aux problèmes qu‘ils rencontrent. En cas de litige, notre avocat spécialisé aide l‘employé(e) dans les négociations avec l‘employeur. En 2016 (janvier à juin), il a ainsi conseillé individuellement 114 demandeurs et 40 personnes ont été accompagnées dans des négociations avec leurs patrons.

– Préparation au marché du travail
Toutes les personnes qui s’adressent au projet en recherche d‘un emploi reçoivent une formation en droit du travail, devoirs et comportement correct. Une entrevue personnelle avec notre psychologue aide à définir les compétences et besoins de nos participants. Si nécessaire, le projet fournit un appui psychologique supposé améliorer les chances de trouver un emploi. En 2016 (janvier à juin), 340 personnes se sont inscrites au projet, dont 207 ont participé à la formation. On a compté 184 entrevues / sessions psychologiques individuelles.

Joaquin, notre avocat, explique à des étudiants-électriciens de l’école supérieure de Bella Vista leurs droits sur le lieu du travail.

Joaquin, notre avocat, explique à des étudiants-électriciens de l’école supérieure de Bella Vista leurs droits sur le lieu du travail.

– Appui dans la recherche d’un travail en dépendance
Le projet appuie les personnes qui cherchent un travail garantissant des conditions correctes. Il dispose d‘une plateforme d‘entreprises reconnues qui emploient selon les normes de la loi de travail, ce qui nous permet de proposer des emplois dignes à nos participants. Néanmoins, notre assistante sociale accompagne les demandeurs lors des interviews avec l‘employeur. Durant le premier mois de travail, elle réalise un suivi individuel dans le but de conserver la satisfaction aussi-bien de l‘employeur que de l‘employé(e), et d‘assurer ainsi une relation de travail stable et satisfaisante pour les deux parties. En 2016 (janvier à juin), 112 personnes ont trouvé un travail digne en dépendance grâce au projet „Travail Digne“.

– Appui dans la réalisation d’une indépendance profitable
Depuis mai 2016, le projet appuie des personnes désirant réussir une indépendance profitable, donc un travail digne par eux-mêmes. Les intéressés reçoivent une formation en élaboration de plan d’affaires, calcul de budget et techniques de vente. Notre économiste spécialisé les accompagne de manière individuelle dans toutes les démarches nécessaires et fait le suivi. Ainsi, des personnes non aptes au marché de travail régulier (mères célibataires, personnes majeures, sans expérience au travail en dépendance, à formation scolaire faible) peuvent acquérir un travail digne, satisfaisant et rentable.

Monsieur Demetrio, un Bolivien de 70 ans, vend des cartes prépayées pour le téléphone mobile dans la rue. Grâce aux conseils de notre économiste il réussit à améliorer ses ventes – entre autres grâce au badge que nous lui avons fourni et qui lui sert de légitimation officielle.

Monsieur Demetrio, un Bolivien de 70 ans, vend des cartes prépayées pour le téléphone mobile dans la rue. Grâce aux conseils de notre économiste il réussit à améliorer ses ventes – entre autres grâce au badge que nous lui avons fourni et qui lui sert de légitimation officielle.

Depuis septembre 2011, le projet „Travail Digne“ a été financé par l’ONG luxembourgeoise «Eng Bréck mat Latäinamerika». Ce financement s’est terminé en décembre 2015: Depuis cette date, nous profitons d’un financement de l’ONG «OGBL Solidarité Syndicale», coopération recommandée et soutenue financièrement par «Niños de la Tierra», donc par vous. Sans vous, le projet n’existerait pas.

Merci!